Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Piquot Immobilier, Agence immobilière ST JEAN DE MONTS 85160

L'actualité de CENTURY 21 Piquot Immobilier

Quelles sont les perspectives du marché immobilier pour l'année 2013

Publiée le 06/05/2013

Le premier pas...Qui fera le premier pas ?

2013 marquera t-elle le changement de comportement des vendeurs et des acquéreurs ?

Le marché immobilier Français a atteint son record du nombre de vente en 2011.


Désormais, la hausse des prix est derrière nous.

Si les taux d'intérêt demeurent bas, 2013 ne devrait connaître qu'une faible baisse des prix de 3 à 7 %, la pénurie d'offres devant encore s'accentuer avec la faible construction de logements neufs, condamnant les acquéreurs de ce secteur à se reporter sur l'immobilier ancien.

Vous pourrez le constater et le vérifier sur notre site internet publié sur Google, nos vendeurs ont anticipé la baisse de 2013 pour vendre pendant la saison permettant à nos acquéreurs de bénéficier, dès le second trimestre, de conditions bancaires plus qu'avantageuses.

Ce faible réajustement des prix sera suffisant pour provoquer un regain d'activité, mais le marché actuel dissuade certains vendeurs de mettre en vente, attendant des jours meilleurs. En effet, un vendeur ayant un projet de rachat réussira à reporter cette baisse sur son acquisition, lui permettant finalement une opération blanche. Un vendeur sans projet determiné, préférera attendre une éventuelle reprise des volumes de vente et donc de la hausse des prix. Pour ces derniers, il faudra être très patient.

En attendant, si l'offre de bien à vendre diminue et que le nombre de constructions neuves est insuffisant, les acquéreurs attentistes pourraient bien regretter de ne pas avoir profité d'un marché actuellement très favorable : Prix en baisse et taux d'emprunt exceptionnellement bas.

L'année 2013 devrait donc être synonyme d'opportunités.